Il est trois heure
La soirée s'achève
La nuit s'invite
Mes yeux se ferme
Je cours encore et toujours
Mais arrive à destination
On raye le passé
Puis on réconcili l'avenir
Tu es là et tu reste toi
Avec tout pour toi
Rien ne te perturbe
Et mes pensées titube
Mais il n'y a pas d'amertume
Juste un brouillard d'attitude
Dans lequel rien ne t'efface
Et o๠tu fais face
Ils s'inquiètaient pour moi
Ils ont eu raison,
Je leur ai donné tord.
Jusqu'au point mort
Où dans cette nuit de glace
Tu as disparue
Qu' il est dur de te voir
T'échaper dans le noir
Qu' il est bon d'avoir
Une parole d'espoir
Qu'il est bon de voir
Un sourire non illusoire
J'ai souffert de ta tristesse
Mais qu'il est bon de te voir
Revenir à l'éspoir
Une certitude plus qu'un espoir
Une déception partagé
Une réussite évité
Enfin un but ateint
Et des idées reposés.